H3O Recrutements Spécifiques apparaît comme une exception dans le monde du recrutement. Sur un marché atone, le cabinet tire son épingle du jeu, notamment au travers de ses performances à l’international. C’est aujourd’hui sur le secteur des télécommunications que se penche H3O pour soutenir sa croissance.

 

« Le domaine des télécommunications est en pleine évolution. L’arrivée de la fibre optique et de la 4G mais également le développement des applications mobiles créent de nouveaux besoins auxquels nous avons souhaité pouvoir répondre. Nous avons donc recruté un professionnel du secteur pour soutenir ce nouveau pan de notre activité » explique Grégoire Buffet, Dirigeant d’H3O Recrutements Spécifiques.

 

Après plus de 10 ans de carrière dans les télécommunications, Guillaume Diais rejoint donc H3O Recrutements Spécifiques avec pour mission de développer l’activité télécommunications.

 

« Les valeurs du groupe ainsi que sa vision du recrutement ont été décisives dans mon choix de rejoindre H3O Recrutements Spécifiques. L’homme est au cœur de la réussite des entreprises. Il est donc essentiel que les recrutements soient pertinents et répondent en tous points aux besoins des organisations. » explique Guillaume Diais, Consultant chez H3O Recrutements Spécifiques.

 

Doté d’une forte connaissance du marché des télécommunications, Guillaume Diais comprend parfaitement les problématiques du secteur. Il s’est fixé pour mission de rencontrer l’ensemble des acteurs du marché présents à l’échelle nationale, qu’ils soient prestataires, opérateurs, distributeurs ou industriels. A l’issue de l’année 2013, il devrait avoir réalisé une vingtaine de missions de recrutement de cadres spécialisés dans les télécommunications.

 

H3O Recrutements Spécifiques, historiquement très présent dans le secteur industriel, s’ouvre donc un peu plus au marché des services au travers de cette nouvelle activité. Nul doute que ce cabinet régional qui rayonne à l’international, saura faire des télécommunications un axe supplémentaire de son développement dans les années à venir.

 

Nantes – Le 23 avril 2013